jeudi 19 novembre 2015

François PAUL, maître de danse

mise à jour du 19/11/2015


 

Le ballet les Robinsonnes a été représenté à Nancy en mai 1870 (La Comédie, n°383)
collection personnelle

A la lecture de son nom mentionné sur cette partition Les Robinsonnes, éditée à Lille chez Boldoduc, lithographe, vers 1860/70, j’avais supposé qu’il devait être le professeur de danse, compositeur et chorégraphe, de Baby Polka, Barn Dance (pas de quatre), la Berline Parisienne, la Gigue anglaise croisée et du Polo Américain. Ma découverte récente de son acte de décès le confirme.
François Antoine Fortuné PAUL est né à Aix en Provence le 8 mai 1834 de François Marius, ouvrier boulanger et Fortunée Radegonde DÉSIRÉ. En 1863, à Rouen, il épouse Barbe Jeanne STEENEBRUGEN, artiste chorégraphique, née à Liège en 1843, fille de Lambert (conducteur de diligence) et Marie Anne Louise CAUTAERTS. François PAUL décède à Paris le 1er janvier 1894 à son domicile 14 rue du Faubourg Saint-Honoré. Le décès est déclaré par son gendre Arthur Dieudonné GUIDÉ (musicien), né à Liège en 1854, et la profession indiquée est maître de danse.
Le compositeur, J. Steenebrugen, mentionné sur Les Robinsonnes, est son beau-frère, Joseph Michel STEENEBRUGEN (1838-1903) chef de musique à Bruxelles.
Arthur Dieudonné GUIDÉ est le violoniste, membre de la Société de Musique de Chambre de Paris en 1893, frère de Guillaume Léonard, né à Liège en 1859, professeur de hautbois au Conservatoire de Bruxelles.

Sources en ligne : état civil d'Aix en Provence, Liège, Paris, Rouen et Gallica, Musicsack
Sources complémentaires : Le Moniteur Belge (1866) ; L'Ecole Belge du violon, Bernard Huys, 197 ; Eugène Ysaÿe et la musique de chambre, Michel Stockhelm, 1990


Le Polo Américain

 
collection personnelle

Présentation par François PAUL : En 1877, au Casino de Dieppe, j’eus l’honneur de présenter un nouveau quadrille, intitulé Le Polo. La haute société s’en empara aussitôt et en fit promptement un succès, dès l’hiver suivant, le Polo était à la mode dans tous les salons. Depuis cette époque, j’apportai à ce quadrille plusieurs améliorations qui ne tardèrent pas à être adoptées. Mais la 1ère édition propageant toujours la version primitive, il en résulta de nombreuses hésitations. C’est dans le but d’obvier à cet inconvénient que je présente au public cette nouvelle édition, laquelle, annulant toute théorie antérieure, indique la véritable et seule manière doit être maintenant dansé ce quadrille, sous le titre définitif de Polo Américain, avec la musique de L. C. Desormes. Je dois ajouter que cette musique nouvelle, spécialement écrite par le jeune chef d’orchestre, donne à la danse un attrait de plus.

Christian Declerck



Mise à jour du 19/11/2015 : il y a quelques temps un lecteur, anonyme hélas, me demandait des informations complémentaires sur un quadrille intitulé Le Triangle. Il y a quelques jours un ami collectionneur a lu cette demande et m'a fait parvenir les pages extraites d'une publication peu connue de François PAUL, Le Cotillon et quadrilles actuels, traité théorique et pratique, par F. PAUL, ex-premier danseur, maître de ballet, édité à Paris, chez E. Gérard et Cie en 1877. Ci dessous la page de présentation du Triangle, la suite sur le site An American Ballroom.



Collection particulière


*******




d'autres références sur data.bnf.fr



 Le Polo Américain, 1888


 réalisé par la Compagnie Révérences



Autres compositions de François PAUL
extraites de ma collection


Barn Dance, pas de quatre,
célèbre danse américaine très en vogue en Angleterre,
importée et mise à la mode par François PAUL,
organisateur des bals du Casino de Dieppe

 
collection personnelle


Baby polka

 
collection personnelle


 La Berline Parisienne, nouvelle polka américaine

 
collection personnelle


Gigue Anglaise Croisée (Sir Roger de Coverley)

 
collection personnelle


catalogue des œuvres de François PAUL

 
collection personnelle







samedi 11 juillet 2015

Jean LAGÜES, alias J. LAGUS, professeur de danse



Jean LAGÜES, dit Jean LAGUS, est né le 13 août 1850 dans les Hautes-Pyrénées à Saint-Pé-de-Bigorre, près de Lourdes, fils de Pierre, cultivateur, et Marie LUCIAT. Sa sœur Thérèse, née en 1846 à Poueyferré (65) , épouse à Paris en 1877, Alfred BAILLY, maître d'hôtel bourgeois. C'est peut-être au cours d'une visite à sa sœur qu'il rencontre sa future épouse Joséphine BANCON, une Parisienne née en 1856, fille de Guillaume, tailleur d'habits et Adeline BLONDEAUX, concierge. Le couple se marie à Paris en 1881, le marié, professeur de musique, est domicilié à Pau. Leur fille Adeline Marie Léonie naît le 27 août de l'année suivante.




Adeline suit les cours de Jean HUGOUNENC, professeur d'harmonie au Conservatoire de Toulouse. Admise au Conservatoire de Paris, elle obtient un diplôme en 1901 et enseigne le piano à Pau, 24 rue de Castelnau, au domicile de son père. Elle épouse à Pau, en 1940, Félix CAZENAVE et décède en 1957 également à Pau.


Un article paru en 2009 dans la revue du Malandain Ballet de Biarritz, nous précise que Jean Lagus dirigeait un cours de danse et de maintien à Pau, il enseignait aussi la danse aux lycéens de Pau et de Bayonne et dirigeait les bals d'enfants du Casino de Royan, du Palais d'Hiver de Pau et du Casino Bellevue de Biarritz. C'est pour ces bals qu'il a créé plusieurs danses de salon : Biarritz, musique de Charles Marie CONSTANTIN, Biarritz, pas de quatre, sur une musique de Paul CHABEAUX, Baby-Biarritz, polka pour enfants, musique de Jules GRADWOHL, une Pavane-ValseLa Véritable Berline, dont l'Illustration publie en 1896, la théorie et la musique de Lucien BERY, et enfin Biarritz-Racket, mélangeant les pas de rédowa et de polka. Gallica nous signale également la publication d'une danse intitulée Not-Tik Waltz, sur la musique de E. ANTREAS, publiée en 1909.

Il décède à Pau, le 24 avril 1925, 25 rue Emile Guichenné.

Christian Declerck

Sources : états civils de Pau et Paris 7e, et Gallica



Biarritz : pas de quatre : [piano] : op. 51 / musique de Paul Chabeaux ; théorie de J. Lagus,... ; [ill. par] L. Denis


Biarritz-racket : polka nouvelle : [pour piano] / musique de Paul Chabeaux ; théorie de J. Lagus



La véritable berline : nouvelle danse américaine / musique de Lucien Béry ; théorie de J. Lagus,... ; [ill. par] E. Denis



Not-tik=waltz : nouvelle danse de salon : op. 58 : [pour le piano] / par E. Antréas ; [couv. ill. par] H. Larramet ; avec théorie de J. Lagus